Qu’est-ce qu’une capsulite?

Capsulite, Qu’est-ce qu’une capsulite?, Clinique Chiro Axion

Généralement ressentie à l’épaule, la capsulite est une affection provoquant une vive douleur et qui limite souvent l’amplitude des mouvements. Cette pathologie est déclenchée en raison d’une inflammation ou d’un rétrécissement de la capsule articulaire. Il s’agit d’une membrane fibreuse enveloppant chacune de vos articulations.

Les causes de ce phénomène peuvent être multiples et il est parfois difficile d’identifier clairement l’élément déclencheur d’une capsulite. D’ailleurs, près de la moitié des cas sont idiopathiques, ce qui veut dire qu’aucune cause précise n’a été identifiée. Toutefois, on sait que la capsulite peut être causée par une bursite, une luxation ou une tendinite  non traitée. Elle peut aussi être d’origine traumatique, comme dans le cas d’une déchirure de la coiffe des rotateurs. Le stress, l’anxiété ou la fatigue sont également des facteurs de risque. Pour ce qui est des autres causes possibles, soulignons aussi les longues périodes d’immobilisation, notamment après une chirurgie, ou encore certaines conditions neurologiques comme l’accident vasculaire cérébral (AVC) ou la maladie de Parkinson. De plus, si vous avez déjà subi des problèmes aux épaules dans le passé, il importe de demeurer à l’affût!

Parmi les personnes les plus susceptibles de contracter cette inflammation de la capsule, on compte les femmes, surtout si elles ont entre 40 et 60 ans, ou les personnes diabétiques. Bien que bénigne, la capsulite se doit d’être prise au sérieux puisqu’elle peut se solder par des raideurs articulaires ou par des douleurs aiguës si elle demeure non traitée.

Comme mentionné plus tôt, la forme de capsulite la plus fréquente est sans contredit celle de l’épaule. En pareil cas, on parlera aussi d’une « épaule gelée » ou encore d’une « capsulite rétractile de l’épaule ». La raideur articulaire qui en découle affecte souvent le quotidien puisque le moindre geste impliquant de lever le bras s’avère alors pénible. En effet, votre épaule peut se bloquer au moindre mouvement. Mais la capsulite ne touche pas que la capsule articulaire de l’épaule. Elle peut aussi toucher le pied, le coude, le genou ou autres articulations. De plus, dans certains rares cas, la capsulite peut être bilatérale, c’est-à-dire qu’elle va affecter les 2 côtés de votre corps (comme les 2 épaules à la fois par exemple). Allons en apprendre plus sur cette condition! 

Quels sont les symptômes d’une capsulite?

Pour reconnaître une capsulite, vous devez demeurer attentif à 2 principaux symptômes. Le premier est une douleur incessante à l’épaule, souvent exacerbée lorsque vous dormez la nuit, et le deuxième est une articulation trop raide, qui affecte les déplacements et les actions du quotidien. L’évolution d’une capsulite est très progressive et peut s’échelonner sur plusieurs mois, voire même 2 années. On la divise généralement en 3 phases : d’abord, une douleur graduelle ou subite, puis l’apparition d’une raideur articulaire et, pour finir, la disparition progressive de la douleur et des raideurs.

Si, généralement, la capsule articulaire se rétablit après environ 18 mois, il est néanmoins nécessaire de consulter un professionnel de la santé. Nous l’avons dit plus tôt : la capsulite est une condition difficile à détecter. Ainsi, lorsqu’elle se manifeste, on peut avoir tendance à la confondre avec une tendinite. L’avis d’un professionnel permettra d’identifier plus clairement la problématique qui vous afflige et favoriser le meilleur des rétablissements. En effet, une capsulite ne se soulage pas de la même manière que d’autres conditions similaires puisqu’il ne faut pas immobiliser totalement l’épaule. Voyons voir comment l’expertise d’un chiropraticien peut venir vous soulager lors du rétablissement de votre capsulite.

Comment traiter une capsulite via la chiropratique?

Une fois votre capsulite clairement identifiée, il existe plusieurs façons pour le chiropraticien de venir la soulager. Souvent, un ajustement chiropratique sera nécessaire. Il s’agit d’une manipulation contrôlée qui a pour but de rétablir la mobilité et l’alignement d’une articulation. Selon les cas, le chiropraticien peut le faire manuellement (thérapie manuelle) ou à l’aide d’un activateur. Ce petit appareil à percussion, très précis, s’avère une option intéressante pour les personnes qui redoutent les « craquements » provoqués par ces manipulations thérapeutiques. Et pour les épaules douloureuses, le kinésio taping pourrait grandement vous aider. Aussi appelée « k-taping », cette bande élastique ultra légère s’avère très efficace pour diminuer la douleur musculaire, autant aiguë que chronique. Elle permet aussi de stabiliser l’articulation de l’épaule sans jamais restreindre le mouvement ou le confort. En plus de favoriser la réhabilitation, le taping augmente à la fois la performance musculaire et le niveau de relaxation musculaire.

En plus de vos traitements en chiropratique, la massothérapie peut aussi s’avérer une option intéressante pour soulager un peu vos raideurs musculaires. Vous pouvez aussi soulager la douleur dans le confort de votre domicile en prenant des anti-inflammatoires ou via la cryothérapie, qui consiste à appliquer du froid pour soulager la douleur, notamment en utilisant une compresse froide ou en plongeant dans un bain froid. Dans des cas plus problématiques, il est possible qu’une injection de corticostéroïdes s’avère aussi nécessaire. Pour conclure, n’oubliez pas le plus important : pour vous rétablir d’une capsulite, il faut reposer l’articulation touchée, sans l’immobiliser totalement.

Quels sont les exercices à pratiquer dans le cas d’une capsulite?

Avant d’entamer des exercices pour soulager les douleurs de votre capsulite, fiez-vous aux recommandations de votre chiropraticien. De cette façon, vous éviterez d’effectuer des mouvements inappropriés qui risqueraient d’aggraver votre rétablissement.

Parmi les exercices pouvant vous être recommandés, on retrouve les étirements en flexion / extension. Vous pouvez notamment vous coucher sur le dos, les bras le long du corps, amener lentement vos bras de chaque côté de votre tête, puis maintenir 10 secondes. Des exercices de rotation internes et externes sont aussi possibles, en vous aidant notamment de poids libres ou d’un élastique. Autre forme d’étirement : l’abduction, qui est un mouvement qui consiste à éloigner l’omoplate du rachis. Encore une fois, vous pouvez utiliser l’élastique ou le poids libre pour pratiquer vos séries. Le chiropraticien peut également vous suggérer d’étirer vos épaules en plaçant vos mains derrière le dos ou encore derrière la tête. Tout dépend de votre condition et de vos capacités.

Une fois les douleurs derrière vous, des exercices de renforcement musculaire, notamment dans la zone de la coiffe des rotateurs, peuvent être bénéfiques pour stabiliser et rééduquer les articulations affectées. Pensons à des exercices comme la planche par exemple. Encore une fois, l’avis du chiropraticien est important pour savoir si de tels exercices sont appropriés pour vous.

Contactez votre clinique Chiro Axion dans la région de Longueuil pour soulager les effets de votre capsulite.