Qu’est-ce qu’un torticolis?

Torticolis, Qu’est-ce qu’un torticolis?, Clinique Chiro Axion

Le torticolis est une affection mécanique qui nous empêche de bien bouger la tête. Il s’agit d’un désagrément qui résulte d’une contraction des muscles du cou. Cette condition peut être spontanée ou chronique (on l’appellera alors « torticolis spasmodique » ou « dystonie cervicale »). Selon les cas, la douleur peut atteindre la colonne, les épaules ou les bras. Les femmes sont également près de deux fois plus souvent touchées par le torticolis que les hommes, particulièrement chez les 30 à 60 ans.

Dans certains cas, les enfants et adolescents en poussée de croissance peuvent également être exposés à des torticolis, surtout s’ils sont hypermobiles ou hyperlaxes. La capacité de mobiliser ses articulations au-delà de la normale peut effectivement entraîner des contractions cervicales. Cette contraction musculaire peut aussi affecter les nouveau-nés dans les cas d’un torticolis congénital. Des traitements très doux et adaptés aux bébés seront alors effectués.

Bien que généralement bénin, le torticolis peut devenir gênant pour le quotidien, en particulier s’il revient souvent ou s’il devient chronique. Il est donc important de consulter dès les premiers symptômes. Découvrez les principales causes du torticolis, ainsi que les manières de prévenir cet inconfort.

Quelles sont les causes d’un torticolis (spontané ou chronique)?

Les causes d’un torticolis chronique (ou spasmodique) sont multiples, mais elles demeurent encore méconnues. Les recherches démontrent que la contraction musculaire peut être d’origine congénitale ou encore provoquée par certaines maladies, comme une hernie discale  ou l’arthrose. En pareil cas, le torticolis revient sur une base beaucoup plus régulière. Il s’agit toutefois d’un cas assez rare puisqu’environ une personne sur 10 000 serait atteinte de torticolis chronique. Si vous souffrez de torticolis à répétition et que son niveau de sévérité est grand, il importe de consulter rapidement afin d’éviter certaines complications.

Quant au torticolis spontané, beaucoup plus courant, il est causé par plusieurs facteurs, notamment une mauvaise posture sur une période prolongée, une chute ou un choc ou des traumatismes (comme lors d’un whiplash ou «  coup de fouet » causé par un accident de la route). D’autres facteurs sont aussi possibles, comme certaines infections, l’hyperthyroïdie, l’obésité ou un niveau de stress trop élevé. Les gens qui dorment sur le ventre en sont souvent atteints en raison de leur position de sommeil.

Trop souvent, ce qui a provoqué un torticolis peut passer inaperçu au premier abord puisqu’il peut résulter d’un choc sur une autre partie du corps, comme l’épaule ou la tête par exemple. Toutefois, le cou a aussi subi un choc et, plus tard, le torticolis peut alors se manifester. Il importe de demeurer vigilant.

Peu importe le type de torticolis qui vous afflige, une chose demeure certaine : cette contraction des muscles du cou est entraînée par un dysfonctionnement musculaire, nerveux ou squelettique. Heureusement, le chiropraticien dispose du savoir-faire nécessaire pour minimiser la douleur et soulager les hypertonies musculaires de votre cou.

Comment soigner un torticolis via la chiropratique?

Le chiropraticien diminue les spasmes musculaires, douleurs, raideurs et inflammations qui sont causés par un torticolis. D’ailleurs, les douleurs au cou sont, avec les maux de dos, les principales raisons pour lesquelles on consulte un professionnel de la  . Ce dernier saura d’abord différencier le torticolis des autres cervicalgies (douleurs au cou), comme l’entorse cervicale. Par la suite, il peut opter pour un grand nombre de traitements pour soulager votre torticolis :

  1. Des exercices isométriques : les exercices isométriques sont employés pour travailler et développer la musculature. Pour ce faire, on contracte le muscle, sans effectuer de mouvements. Il est donc possible de travailler la mobilité de votre cou tout en restant parfaitement détendu. Le chiropraticien sera en mesure de vous conseiller une série de mouvements à effectuer pour ce faire. Surtout, ne vous lancez pas dans une série d’exercices si vous ne connaissez pas la cause exacte de vos tensions au cou.
  2. L’application de glace et de chaleur : il importe d’appliquer de la glace au cours des 72 premières heures de votre traitement, par périodes de 15 minutes. Par la suite, le chiropraticien peut vous suggérer d’appliquer de la chaleur. Mais surtout, il ne faut jamais débuter par la chaleur, au risque d’augmenter votre niveau de douleur.
  3. La manipulation vertébrale (ajustement chiropratique) : indolore et sécuritaire, la manipulation vertébrale est souvent utilisée pour traiter les douleurs cervicales comme le torticolis. Grâce à des contacts précis au niveau de la vertèbre, le chiropraticien parvient à libérer la tension au niveau des muscles, des nerfs et des ligaments, ces mobilisations articulaires douces sont idéales pour redonner de la mobilité à votre cou.
  4. La mobilisation articulaire : la mobilisation articulaire implique de petits mouvements plus doux sans cavitation sur l’ensemble des vertèbres du cou.
  5. La massothérapie : souvent, des séances de massothérapie peuvent vous aider à détendre vos muscles cervicaux. Opter pour des massages thérapeutiques dans vos traitements de chiropratique peut grandement faciliter la guérison de votre torticolis et vous aider à retrouver l’amplitude de vos mouvements.

Que faire en cas de torticolis?

Souvent, lorsqu’on est atteint d’un torticolis, on a tendance à attendre qu’il s’estompe de lui-même après quelques jours ou quelques semaines. Mais dans certains cas, cette contraction musculaire du cou peut revenir sur une base plus régulière. En cas de récidives, un suivi chez le chiropraticien devient important! Ce professionnel sera en mesure de déterminer si le torticolis qui vous afflige est annonciateur d’un problème plus important. Il pourra également replacer les vertèbres mal alignées de votre cou afin d’enlever les subluxations vertébrales (restriction des mouvements), corriger les spasmes musculaires, soulager les irritations nerveuses et diminuer les inflammations.

Mis à part les interventions du chiropraticien, vous pouvez également opter pour quelques traitements maison pour soulager votre torticolis. Vous pouvez notamment vous faire masser (mettez votre conjoint(e) à contribution), appliquer de la glace sur la zone endolorie, faire des étirements (n’oubliez pas de consulter un chiropraticien au préalable) ou prendre des antidouleurs ou des relaxants musculaires, en vente libre à la pharmacie.

Afin de prévenir les torticolis, assurez-vous d’adapter votre posture lors de votre sommeil ou lorsque vous êtes assis à votre bureau. Une position ergonomique est nécessaire pour éviter les torticolis. Évitez ainsi de dormir sur le ventre et, au besoin, utilisez un oreiller adapté lorsque vous dormez. Pensez aussi à vous étirer fréquemment et vous lever quelques minutes à toutes les heures si vous êtes assis pour une longue période.

Contactez votre clinique Chiro Axion à Longueuil pour mettre fin à vos torticolis de la manière la plus efficace.